À propos

L'Art du Trait, héritier de la Tradition compagnonnique, allie rigueur et sensibilité, savoir et intuition... car bâtir n'est pas seulement un acte technique. C'est aussi un geste profondément spirituel : créer des lignes où Terre et Ciel se rejoignent...

LabyrintheReims.png
Géométrie sacrée du labyrinthe de Reims, d'après D. Naert.

Cette étude reprend l'analyse de Dominique Naert, publiée en 1996 sous le titre "Le labyrinthe de la cathédrale de Reims : la signature des bâtisseurs" (préface de l'historien P. Demouy, aux éditions Sides, 96 p.) Tous les tracés qui figurent dans la présente étude ont été réalisés par mes soins.

Le labyrinthe du XIIIème s. a été détruit en 1779. Il mesurait 34 pieds de large. Mais de quel pied s'agit-il (pied de Roi, mesure locale...) ? La mesure exacte est donc difficile à établir. Les tracés de cette étude sont basés sur un Carré initial de 34 cm de côté.

Le labyrinthe de Chartres et sa rose
Tracé régulateur du labyrinthe de Chartres - mesures et proportions.
Panthéon de Rome - synthèse
NaertReims1.png
Transmettre

Possibilité de programmer des modules de "Partage de connaissances" pour transmettre les bases du Tracé, à partir d'exemples concrets : plans (palais de Vix ; bassin de Bibracte ; plans d'église, etc.), monuments (pierre tumulaire du maître architecte de l'abbatiale Saint-Ouen, à Rouen; croix celtique; triskèles romanes...) et bien-sûr labyrinthes médiévaux ou parterres de la fin Renaissance et du début de l'âge classique.

     Merci de compléter le formulaire de contact pour toute demande de formation:

Ch. Estienne Parterre XIII, 1597.
Parterre et couronnes... analyse formelle du motif XIII de Ch. Estienne (1597).
Parterre ; Jacques Mollet (1652)
Exceptionnel parterre de broderies de Jacques Mollet (1652).